ITJ

ITJ

ITJ

La musique d’ITJ est un laboratoire de libertés. Celle de convier le son lourd des unissons du stoner et la transe des cultures traditionnelles ou électroniques. Celle de mêler la rage du punk aux expérimentations aériennes. Celle, enfin, de croire en la beauté spirituelle du jazz et de l’interpréter avec l’énergie, l’implication et l’engouement les plus actuels.

Depuis leur premier concert en 2012 au festival Wolfi Jazz, où résonnèrent aussi les puissantes notes modales de McCoy Tyner, le quartet strasbourgeois, résolument électrique, s’est évertué à convaincre leurs auditeurs de cette manière d’entendre et de vivre une musique chargée d’Histoire. Des rendez­vous essentiels de l’hexagone (Jazz à la Défense, Jazz à Vienne, Jazz à Vannes…) jusqu’aux faubourgs de Ouagadougou et aux scènes de Mayotte, leurs compositions se sont perpétuellement aiguisées. D’autant plus lorsqu’elles pouvaient être accompagnées de figures tutélaires telles que Frédéric Gastard, Lucien Dubuis ou Dobet Gnahoré.
À l’automne 2019 sort Abyss Nemet. L’album, produit par le label Omezis, est le fruit de la communauté de création que construit sa dernière formation (Matthieu Drago – batterie / Rémi Psaume – saxophones et effets / Raphaël Szöllösy – guitare électrique / Théo Tritsch – basse). S’y mêlent la ferveur du Liberation music orchestra, les hurlements de Mats Gustafsson, la puissance corrosive des Dead Kennedys et du Bérurier noir, l’urgence d’Acoustic Ladyland, la fièvre de John Zorn, l’architecture de Magma, la primitivité éclairée de Marc Ribot, la poésie des espaces d’ADHD.

FACEBOOK

BANDCAMP

SPOTIFY

YOUTUBE

Booking : Paul – omezisprod@gmail.com

Contact Groupe : Matthieu – matthieu@omezis.com